Ouvrir un commerce de luxe : est-ce encore rentable ?

Ouvrir un commerce de luxe : est-ce encore rentable ?

Valeur sûre de l’économie française, le secteur des boutiques et commerces de luxe a connu des instants de doute l’année dernière, vite effacés par les excellents chiffres de 2018 !

Le marché des commerces de luxe repart à la hausse !

Après le trou d’air connu en 2016 et 2017, les voyageurs étrangers font leur grand retour dans la capitale comme dans les principales villes touristiques du pays. Ce qui a permis au commerce de luxe de retrouver des couleurs cette année avec des ouvertures en augmentation ! D’après une récente étude du marché immobilier, 22 ouvertures de boutiques de luxe ont eu lieu dans la capitale parisienne et sur la Côte d’Azur durant les 9 premiers mois de 2018, et au moins 22 autres devraient suivre d’ici fin décembre. En additionnant les deux, cela représente une hausse de 44 % des créations de commerces de luxe par rapport à 2017 ! À cela s’ajoutent les extensions et les rénovations de boutiques existantes, qui sont elles aussi en nette hausse…

Où sont situés les immeubles de commerce de luxe ?

En matière de luxe, l’immobilier de commerces reste concentré dans les artères des grandes agglomérations, où les flux de piétons sont les plus denses. Au sein du marché parisien, la rue Saint-Honoré renforce encore son attractivité, représentant à elle seule le tiers des ouvertures de boutiques de luxe en 2018 ! Toutefois, l’avenue des Champs-Élysées n’a pas dit son dernier mot : de nombreuses arrivées et restructurations sont venues booster son dynamisme.

La tendance du moment : le concept « Pop-up »

Le secteur du luxe est à son tour frappé par la mode du « Pop-up store » et la création de boutiques éphémères lors d’occasions spéciales, à l’intérieur de grands hôtels ou grands magasins des secteurs Vendôme et Saint-Honoré. Les commerces de luxe vestimentaires et de parfumerie sont très friands de ce concept, notamment durant les salons de mode ou lors du lancement d’un nouveau produit.

Laisser un commentaire

*