les chirurgies sans bistouris

les chirurgies sans bistouris

Acide hyaluronique

Le but :  Combler et atténuer rides et ridules, donner du volume aux lèvres.

L’intervention : Le gel dérivé de l’acide est inséré sous la surface immédiate de la peau à l’aide d’une seringue ultra-fine.

Les inconvénients : Le résultat est temporaire (6 mois).

Peeling doux à l’acide glycolique

Le but : Débarrasser la couche superficielle de l’épiderme des cellules mortes en surface et provoquer, dans ses couchespeau rajeunie profondes, une réaction qui le retend et l’assouplit.

Résultats : Rides, petites cicatrices et taches pigmentaires atténuées, teint éclairci, épiderme plus souple.

L’intervention : Le dermatologue applique sur la peau une solution d’acide glycolique. Idéalement, une série de quatre à six peeling est requise.

Les inconvénients :  Possibilité de croûtelles pendant quelques jours, sensibilité au soleil.

 Injections de collagène

 

Le but : Combler les fines rides ou accentuer le galbe des lèvres.

L’intervention : Du collagène bovin purifié est injecté dans les rides, les comblant aussitôt avec un minimum d’enflure.

Les inconvénients : Résultat temporaire (4 à 6 mois!) et risques d’allergie.

 

 Laser

 

Le but : Lisser l’épiderme, réduire les rides, estomper les cicatrices légères et stimuler l’activité cellulaire.

L’intervention : Le chirurgien passe le laser aux endroits présélectionnés. Le faisceau lumineux provoque une déshydratation qui réduit une couche de peau. Pratiqué sous anesthésie locale.

Les inconvénients : Après un traitement, on observe généralement de l’enflure, des suitements, des rougeurs. Convalescence d’environ 2 semaines.

 

 Injections de graisse

Le but : Remplir les rides profondes ou donner du volume aux joues trop creuses.

L’intervention : Sous anesthésie locale, le chirurgien prélève des cellules graisseuses à l’abdomen, aux hanches ou aux fesses. Il les purifie avant de les injecter aux endroits désirés.

Les inconvénients : Mal injectée, la graisse peut provoquer de l’infection. Les effets durent de 6 à 8 mois.

 

Botox

Le but : Paralyser ou affaiblir les muscles du haut du visage, qu’on a souvent tendance à contracter exagérément. Comme le botox rend la chose impossible, les rides s’atténuent peu à peu.

L’intervention : Le botox, une neurotoxine purifiée, est injecté à l’intérieur des muscles ciblés. Le geste prend quelques minutes.

Les inconvénients : Il faut rester en position assise durant les 4 heures qui suivent l’intervention. L’effet ne dure que 4 à 8 mois.

 

 Artécoll

Le but : Ce mélange de collagène et de billes de plexiglas permet de combler les rides profondes et de regalber les lèvres. Un plus : en réaction à ce corps étranger, l’organisme produit du collagène naturel.

L’intervention : Les billes sont insérées sous la peau par injection.

Les inconvénients : Possibilités d’allergies.

Laisser un commentaire

*